Rénovation thermique : des pistes déjà très critiquées

Dans le prolongement de la stratégie Logement présentée par le gouvernement le 20 septembre dernier, le ministère a mis au point un document de travail destiné à réduire le nombre de passoires énergétiques. Dévoilé par le journal Le Parisien, les pistes suggérées dans le document, tel que la mise en place d’un bonus-malus ou l’obligation de faire des travaux avant toute mise en vente, suscitent déjà des critiques assez vives de la part des professionnels de l’immobilier. Pour le président de l’Union Nationale des Propriétaires Immobiliers (UNPI) Jean Perrin : « il s’agit une nouvelle fois de punir les propriétaires en imposant de nouvelles obligations lourdes et toujours sans aucune concertation ». Pour Jean-François Buet, président de la FNAIM : « Pourquoi sanctionner les propriétaires au lieu de les accompagner dans ces obligations de travaux ? Tous les propriétaires ne pourront pas les réaliser dans un délai si court. De plus cette initiative va creuser davantage le clivage entre les propriétaires modestes et les plus aisés. Sans compter que ces mesures vont se répercuter directement sur le prix de vente ou de location ».