PTZ : la FNAIM regrette la possibilité pour les collectivités locales de relever les droits de mutation

Le président de la FNAIM Jean-François Buet a salué la décision du gouvernement d'élargir les conditions d'accessibilité au PTZ. "L'augmentation des plafonds de la somme empruntée va permettre à bon nombre d'acheteurs potentiels de se constituer un apport personnel", estime-t-il.  Il déplore néanmoins que "le gouvernement ait entériné la possibilité pour les collectivités locales de relever les droits de mutation".