Prêts immobiliers: "Non, on ne prête pas qu’aux riches!"

Dans un communiqué de presse, le courtier en prêts immobiliers Empruntis dresse un portrait type de l’emprunteur actuel : vieillissant, il est âgé de 37 ans et les revenus nets de son foyer dépassent les 4.500 euros par moisen moyenne nationale (5.446 euros nets en Ile-de-France et 8.449 euros nets à Paris). « Les nouveaux acquéreurs sont de plus en plus aisés et l’acquéreur moyen n’est pas, ou presque plus, Monsieur ou Madame tout le monde ».Si Cafpi, de son côté, ne nie pas l’évolution des dernières années du profil de l’emprunteur, le courtier réagit à l’analyse de son concurrent : « Avec la disparition des primo-accédants, les acquéreurs sont aujourd’hui d’une catégorie socioprofessionnelle supérieure possédant plus de revenus, plus d’apport et étant plus âgés. Il faut prendre en compte cette analyse, car laisser penser que les conditions pour devenir propriétaire sont plus difficiles aujourd’hui qu’hier, est inexact »