Immobilier

Près de 25 ans pour rentabiliser un investissement à Paris

Dans Paris intra-muros, la station de métro la plus rentable pour acheter un bien immobilier en vue de le louer est Porte de Clichy dans le XVIIIe. A contrario, la station avec le rapport le plus défavorable est Solférino dans le VIIe arrondissement.

Il faut en moyenne 24,7 ans pour rentabiliser un investissement immobilier à Paris, selon une étude du gestionnaire immobilier en ligne Homepilot, publiée le 13 novembre 2018. La station de métro avec le prix au m 2 le plus attractif, comparé au loyer au mètre carré , est « La Courneuve - 8 Mai 1945 » (13,9 ans en moyenne pour « payer » son investissement). Dans Paris intra-muros, la station la plus rentable est Porte de Clichy (17,4 ans). A contrario, la station avec le rapport le plus défavorable est Solférino (35,3 ans) dans le VIIème arrondissement.

Les propriétaires ayant acheté un bien immobilier en 2018 ont besoin de quasi un an de plus pour le rentabiliser par rapport à  2017, puisque le nombre d’années pour « payer » un investissement locatif à Paris intra-muros était de 23,8 ans en 2017. « La forte progression s’explique par l’augmentation continue des prix de l’immobilier en 2018, dépassant largement l’évolution des loyers. », explique Gilles Bourcy, un des cofondateurs de la start-up.La plus forte progression a été énregistré dans le XVIIIème arrondissement, avec + un an et demi en moyenne pour rentabiliser son investissement, en  particulier dans les quartiers Montmartre-Sacré Coeur (+2,1 années), Grandes Carrières-Clichy et Jules Joffrin (tous deux +1,8 années). Le VIème est le seul arrondissement de la capitale à ne pas avoir enregistré de progression en 2018 .

A noter que l’étude calcule une rentabilité brute (hors fiscalité) sur la période du 1er janvier 2018 au 30 septembre 2018. Les données à la vente proviennent des bases BIEN (base d’informations économiques notariales) et PATRIM (données de l'administration fiscale). Celles relatives à la location proviennent des bases d'Homepilot, soit 17891 points de données calculés notamment à partir des locations gérées par la startup, de ses estimations sur des biens prochainement mis à la location, ainsi que des données de l'Olap et les niveaux d'évolution de l'IRL. Créé il y a un an et demi, Homepilot gère 500 logements. 

Voir la carte publiée sur le nombre d’années nécessaires pour rentabiliser son investissement immobilier.