L’industrie du bâtiment en France toujours en berne

Selon les chefs d’entreprise du bâtiment interrogés en août 2014, le climat des affaires reste dégradé, rapporte l’Insee. L’indicateur qui le synthétise perd un point par rapport au mois de juillet et atteint son plus bas niveau (89) depuis 1997. Il demeure en dessous de sa moyenne de long terme. L’indicateur de retournement se situe en zone défavorable.

Les entrepreneurs sont sensiblement plus nombreux qu’en juillet à indiquer une baisse de leur activité passée et prévue. Les soldes correspondant à l’activité demeurent nettement inférieurs à leur moyenne de longue période. Par ailleurs, les entrepreneurs sont plus nombreux qu’en juillet à indiquer une baisse de leurs effectifs passés et prévus. Les soldes correspondants demeurent très inférieurs à leur moyenne de long terme.