Les prix de l’immobilier francilien orientés à la baisse en 2013

Selon la 28ème vague de l’Observatoire des prix du logement en Ile de France mené par la FNAIM, la majorité des départements de la région a enregistré une baisse des prix en 2013. A Paris, 17 arrondissements connaissent une baisse comprise entre 1% et 5%. Le 18ème arrondissement est le seul où les prix restent constants, tandis que le 1er et le 14ème affichent une hausse de 3%. Si les Hauts de Seine ne connaissent pas d’évolution sensible des prix, la Seine Saint Denis a enregistré des baisses de prix comprises entre 1% et 2%, à l’exception notable d’Aubervilliers (+1,9%) et Vaujours (+4,3%). Le Val d’Oise et l’Essonne affichent pour leur part des baisses de 3% à 8%, tandis que les prix sont demeurés relativement constants dans le Val de Marne. Enfin, les prix baissent de 2% à 10% dans les Yvelines, où le repli est particulièrement marqué pour les maisons (-5% à -10%). La 28ème vague de l’Observatoire revient par ailleurs sur les volumes de transaction, qui ont augmenté de 4% en 2013, à 156.000 transactions pour l’Ile de France. Ce constat positif doit être nuancé, dans la mesure où une chute des transactions avait été enregistrée en 2012 : -11% pour les appartements anciens, -17% pour les appartements neufs, -14% pour les maisons anciennes et -28% pour les maisons neuves. En conséquence, le niveau des ventes est demeuré inférieur l’an dernier de 10% à la moyenne des dix dernières années.