Les primo-accédants se rétractent

Selon Cafpi, le nombre de primo-accédants s'est rétracté en fin d'année. Ils ont représenté 25% des acquéreurs en décembre selon les chiffres du courtier. Cafpi rappelle les conditions difficiles de l'accession à la propriété. "Pour eux, en effet, l’achat représente quasiment 5 années de revenus (4,98 exactement). Ils empruntent, en moyenne, 180 580 euros sur une durée de 238 mois, soit quasiment 20 ans".