Le stock de logements neufs s’allège

Selon l’enquête trimestrielle de conjoncture dans la promotion immobilière de l’Insee, les perspectives de demande de logements neufs s’améliorent. En effet, les promoteurs immobiliers sont beaucoup moins nombreux en avril 2015 qu’en janvier à indiquer une baisse de la demande de logements neufs. Pour autant, le solde d’opinion correspondant reste encore très en dessous de sa moyenne de long terme. De même, les perspectives de mises en chantier de logements pour les trois prochains mois sont moins dégradées qu’en 2014 et elles s’améliorent notamment nettement pour les logements destinés à la vente.

Le solde d’opinion correspond à l’écart entre le pourcentage de réponses en hausse et le pourcentage de réponses en baisse

Par ailleurs, les promoteurs sont bien plus nombreux à signaler une baisse de leur stock de logements invendus, leur solde d’opinion retrouvant la moyenne de long terme.

Les promoteurs sont moins nombreux qu’en janvier à signaler une baisse des prix moyens des logements neufs mis en vente. Toutefois, le solde d’opinion correspondant est bien loin de sa moyenne.