Le PTZ dans l'ancien reste marginal, affirme Empruntis

Le prêt à taux zéro (PTZ) élargi à l'ancien sur l'ensemble du territoire montre des signes d'amélioration mais reste plutôt marginal, estime le courtier Empruntis dans un bilan semestriel sur le sujet.

Chez le courtier, la part de PTZ dans l'ancien au deuxième trimestre 2016 a augmenté de 5,6% par rapport au deuxième trimestre 2015. C'est 0,2% de plus qu'au premier trimestre 2016.

Toutefois, les PTZ restent plutôt à la marge du marché immobilier explique Empruntis, ces prêts ne représentant que 8,29% du total des prêts immobiliers dans l'ancien passés dans les bureaux du courtier. «La quote-part des travaux à 25% du montant de l’acquisition reste un frein majeur», explique la porte-parole Cécile Roquelaure.