"Le gouvernement va détourner les particuliers du PEL"

"Le gouvernement va détourner les particuliers du PEL", affirme le directeur général adjoint du courtier en immobilier Cafpi suite aux annonces du gouvernement d'appliquer la flat tax aux Plans épargne logements souscrits en 2018. 

"Aujourd'hui, les taux sont très bas, il n'y a donc plus de recours au financement passant par le PEL", affirme-t-il. Mais "il faut profiter des derniers mois de l'année pour ouvrir un PEL. Certes, le taux proposé de 1,00% n'est pas très attractif, mais, dans quelques années, quand les taux auront remonté, il permettra d'accéder à des taux préférentiels", ajoute Philippe Taboret dans un commuiqué.