Le désavantage des femmes seules dans le crédit immobilier

La part des hommes et des femmes célibataires qui empruntent n’est pas égale, compte tenu de l’inégalité des salaires qui est un frein réel à la capacité d’emprunt, analyse le courtier en immobilier Immoprêt dans une enquête sur le couple et le crédit immobilier.

En se basant sur les chiffres de l’Observatoire des inégalités de l’Insee de 2013, Immoprêt rappelle que le salaire des femmes est en moyenne inférieur de 19% à celui des hommes. Ce qui a forcément des répercussions sur l'accès au crédit.

Ainsi, les femmes seules représentent seulement 15% des emprunteurs pour un prêt dont le montant de 122.957 euros est inférieur à celui des couples et des célibataires en général (respectivement 180.000 euros et 125.862 euros). «Elles sont donc très nettement désavantagées par l’infériorité de leurs revenus alors qu’elles ont dans le même temps plus d’enfants que l’ensemble des célibataires», écrit Immoprêt.