L’activité immobilière francilienne stagne à un bas niveau

Selon les notaires d’Ile-de-France, au 2e trimestre 2014, le volume de ventes de logements dans l’ancien baisse de 2% par rapport au 2e trimestre 2013 et 13% comparé au 2e trimestre moyen des 10 dernières années. Au total,  au 1er semestre 2014, 72.300 logements ont été vendus en Ile-de-France, contre 70 500 au 1er semestre 2013, soit  + 2%.

Dans ce contexte, les prix résistent mais la tendance baissière s’accentue en particulier sur les maisons. En rythme annuel, au 2e trimestre 2014, le prix des maisons a diminué de 3,3% en Ile-de-France, de 4% en Petite Couronne et de 2,9% en Grande Couronne. En un an, le prix des appartements a reculé de 1,4% dans la région parisienne (-1,2% en Petite Couronne et -2,4% en Grande Couronne). Le nouvel indicateur sur les avant-contrats pour l’ensemble de l’Ile-de-France confirme que les prix des appartements ne devraient guère évoluer dans les prochains mois.

Dans Paris, le prix s'établit à 8 120 € le m² au 2e trimestre 2014, soit -0,2% en 3 mois et -0,7% après correction de la variation saisonnière. Le prix a diminué de 1,1% en un an. Selon les indicateurs avancés, le prix de vente serait à peine  au dessus des 8.000 € le m² en octobre prochain.