La part des primo-accédants grimpe à 40% chez Cafpi

La tendance chez les primo-accédants est clairement à la hausse selon le courtier Cafpi. Dans son baromètre du mois de mars, l'intermédiaire en immobilier note une accélération de la part de cette clientèle dans le total des contrats négociés. Alors qu'elle était d'un tiers "depuis plusieurs années", elle est passée à 40 % ce mois-ci.  "Le réaménagement du prêt à taux zéro, les conditions de crédit actuel et l’amélioration du pouvoir d’achat immobilier en sont très certainement la cause", explique Cafpi.

Le courtier note par ailleurs une stabilisation à 14% des contrats négociés pour les investisseurs, un chiffre favorisé par le Pinel (en vigueur jusqu'à la fin de l'année) et par le rendement et la stabilité proposés, l'inverse de nombreux autres placements, plus volatils ces temps-ci.