La baisse des frais de notaire devrait avoir des effets limités sur le pouvoir d’achat des ménages

La baisse des frais de notaire entrera en vigueur pour les nouveaux actes signés à partir du 1er mai 2016. Selon le courtier en crédits immobiliers Vousfinancer.com cette mesure ne devrait que faiblement modifier le pouvoir d’achat des ménages français en raison de son caractère facultatif. Le plafonnement des émoluments à 10 % du montant de la valeur du bien ne devrait toutefois produire des effets que sur les transactions d’un faible montant.