Immobilier : progression de l’activité dans l’ancien sur le deuxième trimestre 2017

Selon la dernière note de conjoncture de la Chambre des Notaires de Paris, l’activité en Ile-de-France sur la vente de logements anciens progresse de 20 % pour le 2eme trimestre 2017. Selon les notaires la bonne tenue de l’activité immobilière s’appuie sur une série de facteurs favorables : « la très légère hausse des taux des crédits à l’habitat et la tendance un peu haussière des prix ne semblent impacter que modérément la capacité de financement des ménages ». Ce dynamisme est également présent en région. « Tous les départements, à l’exception de Paris, enregistrent des records de ventes de logements anciens. La capitale reste attractive mais elle reste pénalisée par une offre insuffisante ».