Immobilier : Londres crée des «clauses Brexit»

Craignant une chute de son marché immobilier d'entreprise sous l'effet de la crainte d'un vote négatif au référendum d'appartenance à l'Union européenne, la Grande-Bretagne a lancé à Londres des «clauses Brexit» qui permettront aux investisseurs de changer d'avis si le vote s'avérait négatif le 23 juin prochain, détaille l'agence Reuters.

Selon la Banque d'Angleterre, le nombre de transactions dans l'immobilier d'entreprise a chuté de 40% au premier trimestre.