Défiscalisation : l’IMSI s'étonne (aussi) du plafonnement des honoraires

Henry Buzy-Cazaux, président de l’Institut du management des services immobiliers (IMSI), déplore dans une tribune publiée sur Le Revenu l'instauration d'un « plafond exprimé en pourcentage du prix de revient » pour les distributeurs de produits de défiscalisation en Pinel.

Une disposition figurant à l’article 68 de la loi de finances pour 2018, qu’il qualifie d’« intempestive, prise sans aucune concertation avec les professionnels concernés, agents immobiliers, mais surtout réseaux de commercialisation financiers spécialisés ou encore conseils en gestion de patrimoine indépendants ».

Si le président de l’IMSI reconnait que « certains niveaux d’honoraires ne sont pas justifiés », selon lui « les problèmes sont venus d’ailleurs, à savoir de placements immobiliers proposés sur des territoires sans demande locative suffisante ».