Airbnb se met à collecter la taxe de séjour

Elle avait promis cet été de se conformer à la loi, c'est chose faite depuis le 1er octobre. L'appliacrion de location d'appartements entre particuliers Airbnb a démarré jeudi la collecte de la taxe séjour sur les résidences louées dans la capitale française, première destination mondiale pour les utilisateurs de l'application. Son montant est de 0,83 centimes par nuit et par voyageur. Il sera reversé directement par Airbnb à la mairie de Paris et devrait représenter selon les estimations de l'entreprise américaine quelques millions d'euros.