Restructuration de l’immobilier tertiaire existant

Dans un contexte de baisse des loyers, d’augmentation de la vacance locative et d’accentuation des contraintes réglementaires, l’immobilier tertiaire doit se mettre au diapason pour éviter sa décote pour cause d’obsolescence. C’est l’objet du partenariat entre Kaufman & Broad et Elithis qui vise à restructurer des immeubles tertiaires existants et de les mettre aux normes BBC. Ces travaux d’amélioration ont pour objectif de conserver la valeur du patrimoine de l’investisseur et d’attribuer à ce dernier un revenu locatif optimal. « Après audit du bâtiment existant, nous émettons des propositions en utilisant les travaux qui sont nécessaires comme vecteurs d’amélioration énergétique du bâti et en déterminant le coût d’investissement, le temps de retour sur investissement et le gain d’énergie potentiel », explique le directeur général d’Elithis, Thierry Bièvre. « Cela permettra au propriétaire de louer au moins au même prix. Dans l’environnement actuel, on va parler davantage de meilleure attractivité pour les utilisateurs que d’augmentation de loyers. Lorsque le marché repartira, le loyer pourra être augmenté du gain réalisé sur les charges », analyse Laurent Serbanne, directeur immobilier d’entreprise de Kaufman & Broad.