Résidences secondaires : le grand écart des prix selon les régions

L’Auvergne, la Lorraine et le Limousin présenteraient les meilleures opportunités. A l’inverse, l’Aquitaine, l’Ile-de-France et la PACA sont les trois régions les plus chères.

Les résidences secondaires continuent de faire rêver les Français, encore plus quand elles sont faciles d’accès et suffisamment confortables pour se transformer en habitations semi-principales. Mais comme pour tout bien immobilier, la localisation peut faire grimper les prix au plafond.

Selon Se Loger, l’Auvergne, la Lorraine et le Limousin sont les trois régions où les Français peuvent espérer trouver les meilleures opportunités (1). Il faut en moyenne compter 127.500 euros pour acheter une résidence secondaire dans la première, 131.700 euros dans la deuxième et 140.100 euros dans la troisième. Suivent en quatrième et cinquième positions la Champagne-Ardenne (143.600 euros) et le Midi-Pyrénées (162.600 euros).

A l’inverse, certaines régions se distinguent par leur cherté. L’Aquitaine remporte la palme du prix moyen le plus élevé pour une résidence secondaire (383.800 euros). L’Ile-de-France se hisse sur la deuxième marche du podium (367.300 euros) qui est cloturé par la PACA (356.100 euros). On retrouve derrière les régions Rhône-Alpes (315.500 euros) et Poitou-Charentes (306.100 euros).

(1) : Baromètre LPI / Se Loger, décembre 2021