Proptechs : un marché dominé par les Etats-Unis

La baromètre de l'ESCP business school montre que le secteur est en pleine expansion.

La domination des Etats-Unis en matière de proptechs est écrasante : 56 % des startups qui compose cet univers sont américaines. C'est le principal enseignement du Proptech global trend 2020 (1), un baromètre proposé par l'ESCP business school en association avec la principauté de Monaco et sous le patronage de Robin Rivaton, investisseur et essayiste français. Les principales levées de fonds du secteur - dont le total s'élève à 84,4 milliards de dollars entre 2000 et 2019 - sont réalisés par des startups américaines, chinoises et indiennes. 

Le baromètre souligne également la bonne santé et le dynamisme des proptechs, facilité grâce à trois facteurs : 

- l'accès à des données complètes disponibles de plus en plus facilement et à moindre coût
- l'efficacité renforcée des transactions grâce aux nouvelles technologies (plateformes, outils de signature virtuels...)
- le perfectionnement des appareils mobiles, qui servent de tableau de bord pour le management immobilier. 

Les 10 premières entreprises mondiales de la proptech

(1) 1.724 entreprises ont été analysées, réparties en 12 catégories dans 64 pays pour 3.118 investisseurs