Près de 40% des Français ont eu recours à un courtier immobilier

La majorité a préféré recourir à une agence plutôt qu’un acteur en ligne, y compris parmi les plus jeunes.

Les courtiers ont la cote. Selon une étude de Vousfinancer avec OpinionWay, publiée ce mardi 22 février, 39% des Français ont recouru à leurs services en ce début d’année (1). C’est légèrement moins qu’en 2021 (40%), mais plus qu’en 2020 (37%) et beaucoup plus qu’en 2015 (29%).

Pour Julie Bachet, directrice générale de Vousfinancer, plusieurs facteurs ont fait craindre aux Français de ne pas obtenir de crédit immobilier, notamment les recommandations du Haut conseil de stabilité financière, les confinements et la hausse du chômage partiel. Autant de complications qui les ont poussés dans les bras des courtiers. «En 2021, on note que, même avec une légère détente des conditions d’octroi de crédit en 2021, cette tendance s’est maintenue, témoignant d’une pratique désormais ancrée dans le parcours d’achat immobilier, confirmée par le recours encore plus important des jeunes générations à un courtier» avance la dirigeante. Au total, entre 2019 et 2021, ce serait près de la moitié des acheteurs immobiliers auraient fait appel à un courtier immobilier (49%).

Et si 39% des Français ont fait appel à un courtier, 29% ont eu recours à un courtier en agence et 10% via un courtier en ligne, contre 12% en 2020. Sans oublier les 14% de Français qui sont passés par une banque mais ont pris des informations sur le site d’un courtier (contre 9% il y a un an). «Et si les jeunes de moins de 35 ans font davantage appel à un courtier que la moyenne des Français (46%), les deux tiers déclarent tout de même avoir fait le choix d’aller en agence de courtage (33% sont allés en agence, et 13 % via un courtier en ligne)», ajoute Vousfinancer dans son étude.

Les Français qui ont eu recours à un courtier dans le cadre de leur prêt immobilier le font toujours principalement pour des raisons financières : 60% d’entre eux cherchent à obtenir le taux d’intérêt le plus avantageux (+ 4 points sur un an). 25% veulent être sûrs d’obtenir une solution de financement (contre 30% il y a un an mais 23% il y a deux ans). En troisième position : le gain de temps (24 %, + 5 points), puis l’accompagnement dans les démarches (23 %, - 3 points).

(1) Sondage OpinionWay pour Vousfinancer réalisé du 11 au 16 février 2022 auprès d’un échantillon de 2507 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence