Paris perd de son éclat

Les parisiens se reportent de plus en plus vers la Petite Couronne et les habitants de la banlieue proche s’éloignent encore plus de la capitale
Source : Pexels

Le Grand Paris et les nouvelles aspirations des Français en matière d’immobilier semblent éroder l’attractivité de la capitale. Dans une étude menée sur l’ensemble de l’année dernière (1), la plateforme PAP relève une baisse de 12,6 % des recherches de logements à Paris. « Cette chute est d’autant plus significative qu’elle s’inscrit dans un marché qui lui est en forte progression : + 38,9 % à l’échelon national, sur la même période », insiste PAP dans sa note.

La Petite Couronne accuse également une baisse, mais beaucoup plus modérée : - 2,6 %. Elle s’attire les faveurs des Parisiens, plus enclins qu’auparavant à s’expatrier hors du périphérique. A l’inverse, les habitants de la Petite Couronne n’hésitent plus à s’éloigner davantage pour aller trouver un bol d’air frais en Grande Couronne, où les recherches de logements ont progressé de 62,6 %. Un double effet de transfert repéré également par les notaires du Grand Paris dans une note publiée fin d’année dernière.

Evolution des recherches en Île-de-France (du 1er sept. au 31 déc. 2020 comparé à la même période en 2019)

Source : PAP

Les Parisiens à l’assaut de la Petite Couronne

Les notaires estiment à 34 % la part de parisiens intra-muros ayant acheté en Petite Couronne au second semestre 2020. Ils n’étaient que 30 % à le faire ces dix dernières années. La Grande Couronne, elle, s’est attirée les faveurs de 11 % des habitants de la capitale, contre 8 % habituellement. 

Principale destination des acquéreurs en Ile-de-France dans l’ancien

Source : les notaires du Grand Paris

La revanche de la banlieue éloignée

En Grande Couronne, tout progresse : + 62,6 % de recherches dont + 18,9 % pour les appartements et + 81,6 % pour les maisons selon PAP. Pour la plateforme, la banlieue éloignée « rassemble tout ce que les acheteurs recherchent désormais : des maisons, des appartements avec des surfaces plus grandes, des prix plus accessibles et des zones moins denses. Le tout, sans être trop éloigné de Paris et avec des infrastructures de transport assez étoffées ».

Les villes de Grande couronne enregistrant les recherches en plus forte progression

Source : PAP

(1) : Etude menée sur les 52.038.775 recherches d’achat effectuées sur PAP.fr entre le 1 er janvier et le 31 décembre 2020, comparée aux recherches menées sur l’année 2019.