Paris ne parvient pas à rivaliser dans l'immobilier de luxe

La capitale française manque encore d'atouts pour espérer concurrencer Londres ou New-York, selon une étude.

Paris ville de riches ? Pas si sûr lorsque l'on compare la capitale française à ses consoeurs internationales. Dans une étude réalisée par Ikory, une structure de gestion d'actifs, la conclusion tirée est que Paris n'est pas assez dimensionnée pour tenir tête à des métropoles telles que Londres ou New-York en terme d'attractivité dans les biens de luxe (au-dessus de 3 millions d'euros).

Parmi les raisons, il y a d'abord celle de la profondeur des marchés. Si l'on se concentre sur le prix au mètre carré, Paris se situe au 4 ème rang mondial (avec 14.500 euros par mètre carré sur ce marché). Cela-dit, elle ne dispose pas d’une profondeur de marché comparable à ses homologues. Elle est en effet en 7ème position en nombre de ventes d’un montant supérieur à 1 million de dollars avec 3.351 ventes (voir graphique). La faute notamment aux surfaces disponibles, plus petites dans la capitale qu'ailleurs. La surface moyenne y est de 56m², soit moins que ses consoeurs.

Le manque d'ouverture à l'international empêche aussi la capitale de développer son immobilier de luxe. A Paris, seulement 8% des transactions sont réalisées avec des étrangers, contre 20% pour Londres. "Si on ne considère que les étrangers résidant hors de France, cette proportion est ramenée à 3% seulement", note l'étude. Elle était au-dessus de 4% jusqu'en 2008-2009.

 

 

Fichiers: