Novaxia embarque les assureurs dans le renouvellement urbain solidaire

Le fonds Novaxia R vise à produire 4.000 logements sans artificialisation des sols. Plusieurs assureurs vont investir des fonds propres dans le véhicule quand il sera disponible.
Emmanuelle Wargon (au centre), ministre du Logement, est venue soutenir l'initiative de Novaxia AM

Mardi 19 janvier, la société de gestion immobilière Novaxia présentait le premier fonds immobilier solidaire et responsable en France dédié à la transformation de bureaux en logements et au renouvellement urbain logé en assurance vie. Baptisé Novaxia R, le véhicule sera commercialisé au printemps en direct et par les professionnels du patrimoine (assureurs, conseil en gestion de patrimoine, courtiers…).

« Pour la première fois, les épargnants français vont pouvoir investir dans le cadre de leurs contrats d’assurance vie pour accélérer la production de logements sans artificialisation nette des sols », s'edt félicité Joachim Azan, président de Novaxia.

Présentes lors de la conférence de lancement du produit, Emmanuelle Wargon, ministre du Logement, et Olivia Grégoire, secrétaire d’Etat à l’économie sociale, solidaire, se sont réjouits de cette avancée alors que la pénurie de logements s’aggrave et que la crise sanitaire a accéléré l’obsolescence des bureaux. 

« Dans le cadre du Plan France Relance, l’Etat a engagé 300 millions pour financer des opérations de recyclage des friches et lutter contre l’artificialisation des sols sur l’ensemble du territoire national. Je salue l’initiative de Novaxia, des assureurs et des banques de permettre la production de logements sans artificialisation des sols. Je vois le renouvellement urbain comme une réponse face à la fracture sociale engendrée par le manque de logements dans les métropoles », a indiqué Emmanuelle Wargon.

« Nous saluons cette initiative qui élargit le champ des possibles de l’investissement immobilier en y ajoutant une composante solidaire. Nous avions demandé aux assureurs de se mobiliser sur ce sujet dans le cadre de la loi Pacte. Cette initiative prouve qu’on peut faire du solidaire tout en recherchant de la rentabilité pour l’investisseur », a pour sa part observé Olivia Grégoire
 
En pratique, le fonds Novaxia R vise à produire 4.000 logements issus du renouvellement urbain, soit le déploiement d'un milliard d'euros sur les trois prochaines années. Dédié à la reconstruction de la ville sur elle-même et à la transformation d’actifs immobiliers obsolètes en logements, le fonds : 

- ciblera des immeubles libres ou occupés, des terrains, des entrepôts ou des friches industrielles, situés en Ile-de-France, ainsi que dans les grandes métropoles régionales et européennes, en vue de les transformer en logements ; 
- investira dans la SCPI de renouvellement urbain labelisée ISR ;
- intègrera une composante solidaire en favorisant la création de logements sociaux et intermédiaires, l’insertion professionnelle et l’économie sociale et solidaire.

Présent également lors de la conférence, Emmanuel Grégoire, premier adjoint à l'urbanisme à la Mairie de Paris, a dévoilé le lancement d'un vaste appel à projet de transformation de bureaux en logements. "La destruction doit devenir l'exception et la rénovation doit devenir la règle", a-t-il insisté.

Plusieurs assureurs tels que Generali, AG2R La Mondiale, Spirica ou encore Suravenir se sont déjà positionnés pour soutenir l'initiative de Novaxia et "l'amorcer" en investissant des fonds propres dans le véhicule quand il sera disponible.

Qu’est-ce que le renouvellement urbain ? 

Le renouvellement urbain est une forme d'évolution de la ville qui désigne l'action de reconstruction de la ville sur elle-même et de recyclage de ses ressources bâties et foncières. Il vise à traiter les problèmes sociaux, économiques, urbanistiques, architecturaux de certains quartiers anciens ou dégradés, ainsi qu’à susciter de nouvelles évolutions de développement notamment économiques, et à développer les solidarités à l'échelle de l'agglomération.