Investissements locatifs

Loyers variables : quelles options pour le meublé ?

Julien Le Boulc'h, Avocat associé, Agik'A
Le recours aux clauses-recettes en matière d’investissements locatifs n’est pas neutre fiscalement pour le bailleur
Celui-ci doit pouvoir apprécier les risques et les enjeux de ce mode particulier de fixation des loyers
DR

La pratique des loyers « intéressés », c’est-à-dire fixés en fonction de critères liés à l’exploitation du gestionnaire (chiffre d’affaires brut, net ou sec, RBE, Ebitda), connaît un certain succès en matière d’investissements locatifs, notamment lorsque le preneur rencontre des difficultés de paiement des loyers mais aussi lors du renouvellement du bail.