Diversification

L’hôtellerie ouverte aux particuliers

Le groupe Maranatha propose un produit d'investissement dans des actifs hôteliers géré par ses soins
Finotel2, accessible à partir de 15.000 euros, s’appuie sur l’effet de levier de la dette

Le secteur hôtelier s’intéresse aux investisseurs particuliers. C’est du moins le cas du Groupe Maranatha. Après avoir commercialisé les murs de sept hôtels sous le régime de loueur en meublé, l’acteur hôtelier a en effet modifié sa stratégie entre 2011 et 2012. « D’une part, ce modèle ne fonctionne pas sur l’acquisition de fonds de commerce et d’autre part, la valorisation de l’hôtel en cas de vente est plus difficile en présence de nombreux propriétaires », explique Olivier Carvin, président du groupe Maranatha et de Finotel.