Les rendements des parkings stagnent autour de 5 % à Paris

Les rendements locatifs moyens des parkings parisiens sont en quasi-stagnation sur un an en 2017, selon une étude de MonsieurParking.com. Ils ont affiché 4,9 % l’an passé, contre 5 % en 2016. Le loyer moyen y a atteint 156 euros, pour un prix de vente de 38.425 euros.

Dans les autres grandes villes françaises, le site note « une convergence des rendements annuels moyens vers 4,5 - 5% ». En haut du classement des rendements moyens les plus élevés l’an passé, on retrouve Marseille (5,3 %, -0,4 point sur un an) et Lille (5 %, -0,1 point). A l’opposé, Bordeaux signe le plus bas niveau (4,1 %, -0,2 point sur un an).

A l'achat, le coût des parkings est intimement lié au marché immobilier dans son ensemble : « d’une manière générale il est très intéressant de noter une forte corrélation entre les prix de l’immobilier ancien et les prix de l’immobilier de parking », analyse MonsieurParking.com. Sur ce point, « alors que Paris et Lyon maintiennent une croissance dans le calme sur un rythme de 4 à 5 % par an, la périphérie et les autres grandes villes françaises semblent rattraper leur retard avec une progression des prix allant jusqu’à 19 % à Bordeaux entre 2016 et 2017 ».

Enfin, concernant l’agglomération parisienne, MonsieurParking.com estime que « la perspective des Jeux Olympiques couplée au développement du Grand Paris semble également fortement contribuer à une progression soutenue des prix de l’immobilier de parking/box en 1ère couronne et 2ème couronne proche ».