Les réflexes immobiliers des Français à la loupe

L'Ifop dresse un panorama des choix des acquéreurs ou des vendeurs de biens immobiliers. Il en ressort une utilisation quasi-systématique d'internet, et le recours très fréquent à un intermédiaire professionnel.

Utilisation massive d'internet, recours à un professionnel... et coup d'oeil sur le porte-monnaie. Tels sont les principaux enseignements de l'étude de l'Ifop pour OptimHome sur les réflexes des Français en matière d'acquisition immobilière. Dans cette enquête, le réseau immobilier indépendant dresse plusieurs tendances destinées à mieux cerner les habitudes ancrées chez les acquéreurs ou les vendeurs de biens.

Constat numéro un, l'usage quasi-systématique d'internet dans les recherches. Le cabinet note que "95% des personnes ayant un projet immobilier (dans les deux ans) utilisent en premier lieu internet pour leurs recherches". Dans le détail, "les portails Internet les plus consultés ne sont autres que les sites d’annonces immobilières entre particuliers (90%), les sites de professionnels de l’immobilier (81%) et les sites regroupant les annonces de professionnels de l’immobilier (78%), devant Google (69%)", note l'étude.

Le tarif, critère numéro un sur le choix du professionnel

Le deuxième point majeur observé par OptimHome est le recours très fréquent aux professionnels de l'immobilier pour leur acquisition. Ainsi, "23% des Français de 25 à 65 ans envisagent de réaliser au moins un achat immobilier dans les 24 prochains mois. Parmi eux, 79% comptent faire appel à un professionnel", observent les auteurs. Concernant ceux qui souhaitent vendre un bien (9% des Français de 25 à 65 ans), le taux est le même.

Sans surprise, le critère numéro un dans le choix d'un professionnel est le tarif que pratique celui-ci. 

Enfin, l'étude note la relative bonne image dont bénéficient les professionnels. Selon ses résultats, 54% des Français de 25 à 65 ans ont une bonne image de ces intermédiaires. Par ailleurs, "83% des personnes ayant confié la vente de leur résidence principale à un professionnel se disent satisfaites de ses services, 39% d’entre elles ont même déclaré être « tout à fait » satisfaites", détaille cette enquête.