Les prix de l'immobilier francilien continuent à baisser

En Ile-de-France et à Paris, les prix ont chuté en moyenne de 2,5% sur un an. Dans le même temps, les notaires de Paris notent une reprise notable des achats de maisons et d'appartements dans la région.

La chute des prix se poursuit. Selon les chiffres de la Chambre des notaires de Paris, le prix des maisons et des appartements en Ile-de-France a continué à baisser sur la période qui s'étend de février à avril 2015. Dans l'ancien, un appartement s'est négocié 5.250 € le mètre carré, soit une chute de 2,5% par rapport à la même période l'an dernier. Concernant la capitale, le mètre carré a été en moyenne attribué à 7.920€ (-2,5% également).

Dans le même temps, la grande banlieue parisienne profite pleinement de la reprise immobilière. Les ventes de logements ont progressé de 10% en Grande Couronne sur les mêmes périodes. En comparaison, la totalité de la région Ile-de-France affiche une progression beaucoup moins rapide : +6% sur les mêmes périodes avec 32.650 logements vendus. 

Les appartements et les maisons semblent offrir la même attirance chez les acquéreurs de Grande Banlieue. Les premiers bondissent de 11% et les seconds de 9%. En ce qui concerne la Petite Couronne, les chiffres sont également dans le vert sur ces deux segments. A l'exception de la Seine-Saint-Denis qui affiche des statistiques en baisse pour les ventes d'appartements et les maisons. 

A Paris, la progression dans les ventes d'appartements est de seulement 3% avec 7.000 transactions effectuées. Les prévisions des notaires pour le mois de mai font apparaître une poursuite de cette tendance haussière dans toute la région.