Crédit immobilier

Les primo-accédants représentent près de 6 acquéreurs sur 10

Cafpi a publié le 21 novembre 2017, son baromètre immobilier à partir des prêts signés en octobre.
Les primo-accédants sont les plus nombreux sur le marché, mais la suppression des dispositifs d'aides à l'acquisition pourrait freiner leur accession à la propriété.

Les primo-accédants sont toujours aussi présents sur le marché immobilier puisqu'ils représentent 59 % de la clientèle du courtier – soit 3 % de plus qu'en septembre. A noter cependant, qu'il s'agit majoritairement de ménages aisés, "les ménages modestes étant déjà sortis des radars" souligne Philippe Taboret, Directeur général adjoint de Cafpi.

Sur le mois d'octobre, les primo-accédants ont emprunté en moyenne 203.743 euros sur 241 mois. L'effort passe ainsi de 4,38 années de revenus en septembre à 4,24 années en octobre.

Une dynamique qui pourrait connaître un certain ralentissement sur le début d'année 2018. En cause, le recentrage (PTZ) ou la disparition (APL accession) de certains dispositifs d'aide qui profitent largement aux primo-accédants.