Les OPCI grand public explosent les compteurs de collecte

Les épargnants ont investi plus de 3,1 milliards d'euros dans les OPCI et les SCPI selon les chiffres de l'ASPIM et de l'IEIF au premier semestre
DR

En atteignant un volume de souscriptions nettes de 1,86 milliard d'euros, la collecte des SCPI (d'entreprise et de logement), bondit de 47,5 % sur le seul premier semestre de l'année, selon l'ASPIM et l'IEIF. "A compter de 2012, la collecte nette des SCPI au premier semestre a toujours été supérieure à 1,1 milliard d'euros", note le communiqué de presse. Résultat, la capitalisation des SCPI était proche des 35 milliards d'euros à mi-année.

Entreprise et résidentiel. Si ce sont les SCPI de bureaux qui ont le plus collecté, les SCPI diversifiées ont tiré leur épingle du jeu par rapport au premier semestre 2014, leurs souscriptions doublant quasiment (lire tableau). En revanche, seuls 10 millions d'euros ont été collectés sur l'immobilier résidentiel sur ces 6 premiers mois. Ils ont été réalisés pour 7 millions sur 4 SCPI de déficit foncier. Le second semestre sera intéressant à observer sur cette catégorie avec le lancement des SCPI Pinel.

OPCI. Du côté des OPCI « grand public », en seulement six mois, la collecte nette a augmenté de 54 % par rapport à celle réalisée sur toute l'année 2014.  Elle se rapproche ainsi des souscriptions de parts de SCPI, avec 1,25 milliard d'euros collectés contre 813,32 millions € l'année dernière 2014. "La mobilisation des grands réseaux de banques et de compagnies d’assurance explique la progression de la collecte de ce fonds d’investissement immobilier principalement distribué sous forme d’unités de compte de contrats d’assurance-vie", commente l'ASPIM. Au 30 juin 2015, la capitalisation des OPCI « grand public » se montait à 3,28 milliards €, en hausse de 60,57% par rapport à la fin 2014 (2,04 milliards €).