Les loyers poursuivent leur chute dans la plupart des grandes villes françaises

Depuis le début de l'année les loyers ont en moyenne chuté de 1,1% selon les chiffres de Clameur.

La hausse des loyers n’est pour le moment pas d’actualité. Selon les chiffres publiés par l’institut Clameur à fin novembre 2015, les loyers de la plupart des grandes villes françaises se sont affichés en baisse. "Si on se limite aux 20 premières villes par le nombre des habitants, dans 70.0 % d’entre elles les loyers baissent et dans les autres villes, les loyers progressent très lentement", explique ainsi Clameur. Ainsi, Nantes (-0,6%), Paris (-1,3%), Lille (-1,8%), et surtout Marseille (-4,1) affichent des baisses pour l’année 2015.

En général, la fin de l’année rime avec une hausse des prix, après les hausses enregistrées au printemps puis en été. Puis avec une stagnation des prix à l’arrivée de l’automne. Mais cette année, la baisse "se poursuit à un rythme rapide et sans équivalent, même à cette période de l’année (- 1.1 % depuis le début de l’année, en glissement annuel", précise Clameur.

A l’inverse, quelques villes ont connu une légère hausse des loyers. C’est le cas de Bordeaux (+0,9%) ou de Toulouse (+0,1%).

Autre enseignement de l’enquête de Clameur : entre 2011 et 2015, 80% des villes de plus de 148.000 habitants ont vu leurs loyers de marché augmenter moins vite que l’inflation.