Les loyers français se stabilisent

Agefiactifs.com
L'année 2017 marque une relative stabilisation des loyers avec toutefois des différences notables en fonction des surfaces.

Sur le front de la location immobilière, le début d'année 2017 est davantage comparable à la fin d'année dernière plutôt qu'au début. Il y a tout juste un an, les loyers connaissaient une baisse assez claire, perdant 0,8% mais regagnant de la vigueur ensuite pour finir l'année à +1%. Ce début d'année 2017 connaît une stabilisation des prix, avec tout de même une évolution dispersée en fonction de la taille des biens, selon les données communiquées par l'institut Clameur dans son baromètre annuel des loyers.

Les petites surfaces (deux et trois pièces) ont ainsi connu une baisse des loyers de 0,6% alors que l'ensemble des autres surfaces (studios, quatre pièces et cinq pièces et plus) évoluent en positif (respectivement +1,1, +0,2 et +0,8% de hausse). Clameur note que depuis 2013, la hausse des prix des loyers a été de 0,4%, soit sous le niveau d'inflation moyenne observée (+0,6%). Sur cette période, plus la taille de l'appartement est grande, plus la hausse des prix a été élevée (+0,2% sur les studios et +1,1% sur les cinq pièces et plus).

La tendance à une hausse inférieure au niveau de l'inflation en 2017 s'observe dans 75% des villes de plus de 148.000 habitants, ajoute l'institut. Marseille démarre l'année très timidement (-0,1%), idem à Bordeaux (-0,2%) ou Paris (-0,3%). Les baisses sont davantages marquées dans certaines petites villes comme Le Havre ou Rennes (-1,9% et -2,3%). Les quelques villes où la hausse est assez fortement marquée sont Lyon (+3,6%) ou Lille (+1,7%, voir le graphique).

Peut-être une conséquence directe de la stabilisation des loyers, l'effort d'amélioration-entretien connaît une nouvelle chute après un léger mieux en 2016: la part des logements loués avec travaux chute à 14,1%, au plus bas depuis vingt ans, malgré une baisse de la vacance des appartements (6,9%, au niveau de son niveau pré-crise de 2008).

Fichiers: