Immobilier

Les femmes ont davantage de difficultés à emprunter

En moyenne, elles mettent deux ans de plus que les hommes à décrocher un crédit immobilier. La faute à des revenus plus faibles, et à des conditions d'emprunt forcément plus élevées.

Les inégalités entre hommes et femmes se ressentent forcément sur le marché immobilier, où les niveaux de revenus déterminent la signature ou non d'un dossier de financement. Le courtier Empruntis a réalisé une enquête sur le sujet et dresse un bilan assez désavantageux pour les femmes : elles doivent attendre en moyenne deux ans de plus que les hommes pour financer leur premier achat immobilier. Selon l'étude, elles parviennent à devenir propriétaires à 38 ans. 

Le financement est bien entendu central pour expliquer cet écart entre les sexes. En moyenne, elles sont rémunérées 10% de moins que leurs camarades masculins. Les conditions d'emprunt (remboursement mensuel et taux d'intérêt) ne sont forcément pas les mêmes à âge équivalent. Pour arriver à ces résultats, le courtier s'est basé sur les demandes d'emprunts effectués chez lui durant la totalité de l'année 2015.

Malgré les deux années supplémentaires à attendre pour financer un premier achat, les femmes empruntent sur une plus longue durée : 17 ans et 6 mois contre 16 ans et 11 mois pour les hommes. Cela-dit, le montant épargné est très légèrement supérieur (54.811 euros contre 54.307), le niveau du crédit assez similaire (127.736 contre 126.491euros), idem pour le coût d'acquisition du bien (174.899 euros contre 174.874 euros pour les hommes).