Les députés votent l’interdiction des passoires thermiques à la location

Les cinq millions de logements classés F et G en raison de leur mauvaise performance énergétique ne pourront plus être mis en location d’ici 2028.

Premier pas pour la loi Climat et résilience. Réunis en commission dimanche 14 mars, les députés ont adopté l’interdiction à la location des passoires thermiques d’ici 2028, rapporte l’AFP.

Dans le détail, les propriétaires de logements classés F et G au niveau de leur performance énergétique ne pourront plus augmenter leurs loyers un an après l’adoption de la loi. En 2028, ils devront réaliser des travaux sous peine de ne plus pouvoir les louer du tout. Près de cinq millions de logements sont actuellement concernés.

L’AFP relate que les oppositions de droite comme de gauche ont réclamé des mesures d’accompagnement fortes pour les propriétaires qui devront faire des travaux. La ministre chargée du logement, Emmanuelle Wargon, a indiqué que des annonces seront faites lors de la présentation du texte à l’Assemblée Nationale.

Face à la volonté du gouvernement d'une transition énergétique et environnementale ambitieuse du parc immobilier, les demandes d’aides pour les propriétaires se multiplient. Vendredi 12 mars, c’était le Sénat qui réclamait à l’Etat un geste envers les ménages dans le cadre de l’entrée en vigueur de la norme RE 2020 en janvier 2022.

Diagnostic de performance énergétque (DPE)

Source : Ministère de la transition écologique et solidaire