Le gouvernement ajuste MaPrimeRénov

Les propriétaires de logements de moins de 15 ans en sont désormais exclus. Le délai de réalisation des travaux est quant à lui doublé.

Un décret publié in extremis le 31 décembre dernier a modifié certains critères d’attribution du dispositif MaPrimeRénov.

Les propriétaires de logements de moins de 15 ans en sont désormais exclus, alors qu’auparavant la prime était accessible à tous ceux de plus de deux ans. Une exception sera accordée pour un changement de chaudière fonctionnant au fioul et la dépose d'une cuve à fioul.

Le critère de résidence principale est durci. Le propriétaire (occupant comme bailleur) devra prouver que le logement est utilisé à ce titre depuis au moins huit mois, contre six auparavant. Le propriétaire faisant une demande d’aides préalablement à un emménagement, aura désormais un an pour justifier du caractère de résidence principale contre six mois auparavant.

Le délai de réalisation des travaux passe d’un an à deux ans à compter de la notification d'attribution de la prime ou dans l'année qui suit si l'avance a été versée.