Prêts immobiliers à taux variable

Le Crédit Foncier va verser 14,25 millions d’euros d’indemnisation à ses clients

Selon l’Association française des usagers des banques (Afub), « 14,25 millions d’euros seront d’ici juillet versés par le Crédit Foncier à 1772 de ses clients qui ont été trompés par des prêts à taux variable présentés comme étant sécurisés et qui, en fait, ne l’étaient pas. »

Cette indemnisation intervient dans le cadre d’une négociation collective et de la mise en œuvre de l’accord signé en novembre 2009 par l'établissement et les représentants des consommateurs, l’Afub et UFC.

L’Afub précise qu’ « alors que nombre de prêteurs proposent aujourd’hui à nouveau des crédits à taux variable, l’Afub puise dans l’expérience présente toute les raisons d’une mise en garde des emprunteurs immobilier à l égard d’une formule dont les dangers ne sont plus à démontrer : à une époque où les taux n’ont jamais été aussi bas, les chances d’une baisse sont inexistantes alors même que sont évidents les risques de subir à l’avenir une augmentation des taux … et donc une aggravation de l’endettement. »