SCPI-OPCI

L’Aspim veut soutenir le résidentiel géré

L’association représente depuis 40 ans les sociétés de placement en immobilier collectif
Son président fait un point sur les réflexions menées et sur la place de la pierre-papier
DR, Patrick de Lataillade, président, Aspim

L’Agefi Actifs. - L’Aspim fête ses 40 ans. Quelles sont les principales évolutions durant cette période ?

Patrick de Lataillade. - Nées en 1970, les SCPI ont connu un essor rapide dans les années 80. Si la crise immobilière des années 90 les a mises à l’épreuve, elles ont bien démontré leur capacité de résilience. Depuis quelques années, la collecte de ce produit bat régulièrement des records.