L’année 2010 gomme la baisse des prix observée durant la crise

Le reflux des prix n’aura été qu’éphémère. Selon les notaires, après avoir diminué de 10 % de l’été 2008 au printemps 2009, les logements en Ile-de-France sont repartis à la hausse..

Après avoir atteint un point bas en 2009 avec 145.310 transactions, le volume de ventes de logements en Ile-de-France a littéralement explosé en 2010 avec 198.120 biens vendus, soit une augmentation annuelle de 36,3 %. Une hausse due en partie au dynamisme du marché du neuf l’année dernière qui comptabilise 35.180 opérations, dont la moitié effectuées au dernier trimestre. Bien que Paris ait concentré 36.070 ventes en 2010, la capitale française reste toutefois en deçà de 10 % de la moyenne enregistrée entre 1999 et 2007, période de forte activité.

Fichiers: