Bilan immobilier résidentiel

L’activité en chute libre ne promet aucune reprise en 2013

L’environnement économique, le niveau des prix et l’instabilité fiscale ont eu raison de l’activité immobilière cette année - Le nombre de transactions a fortement reculé sur les marchés de l’ancien comme du neuf et ne devrait pas rebondir en 2013.

Année noire pour les professionnels de l’immobilier résidentiel. Agents immobiliers, promoteurs, constructeurs, et donc l’ensemble des intermédiaires de la chaîne du bâtiment, toute la profession souffre de la chute brutale des volumes cette année. Et rien ne permet d’espérer une amélioration pour 2013.