La hausse des prix semble marquer le pas

Bien que présentant des écarts très importants entre régions, villes ou quartiers, le marché immobilier a continué de progresser en moyenne sur toute la France - L’année 2012 pourrait cependant constituer un tournant dans l’évolution des prix de certaines villes du territoire jusqu’ici épargnées par la crise.

En termes de volumes, le marché de l’ancien semble bien annoncer une année record. Avec 826.000 transactions cumulées sur un an au 1er septembre 2011, les notaires n’excluent pas de dépasser la barre des 840.000 ventes au 31 décembre 2011, observant ainsi une hausse d’environ 7-8 % par rapport à l’année dernière qui avait comptabilisé 784.000 transactions, dont 163.000 en Ile-de-France.

Fichiers: