La France dans le marché européen du crédit immobilier

Le Crédit Foncier a détaillé dans une étude la position intermédiaire de la France en terme d'encours de crédit immobilier par rapport à ses voisins européens.

La France a une position plutôt centrale sur le marché du crédit immobilier, détaille le Crédit Foncier dans une étude européenne analysant les chiffres de 2015. Avec 887 milliards d’euros d’encours de crédits immobiliers, la France est le 3ème pays européen en volume, derrière l'Allemagne et surtout le Royaume-Uni (1.515 milliards d'euros).

A la fin 2015, les encours de crédits immobiliers (le capital et les intérêts restant encore à rembourser) s’élevaient en moyenne à 13.353 euros par habitant, reléguant la France à la 10ème place, au-dessus de la moyenne européenne toutefois. L'hexagone est également à la 10ème place en ce qui concerne les encours par ménages propriétaires, avec 47.096 euros en moyenne (un chiffre en hausse de 3,4% sur un an). L'étude note que ce chiffre est très inférieur à la moyenne britannique (-43%) mais supérieur de 23% à celui de l'Espagne.

Le Crédit Foncier remarque que "les propriétaires français apparaissent en comparaison comme faiblement endettés : le ratio encours/revenu moyen des propriétaires est de 63 % contre 81 % en Espagne, 126 % aux Pays-Bas et 198 % au Danemark".

"Les différences d’habitudes de recours au crédit demeurent très fortes, souligne Nicolas Pécourt, directeur de la communication externe au Crédit Foncier à l'Agefi. Par ailleurs, les évolutions ne traduisent pas d’effet de convergence ou de rattrapage entre les marchés nationaux." Ainsi, des pays où l’encours par ménage est faible comme la Lettonie ou la Hongrie voient leurs créances immobilières diminuer, alors qu'au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, où les ménages sont déjà très endettés par rapport au reste de l’Europe, elles continuent de progresser (+3% et +5,3%, respectivement). C’est aussi un marché concentré, le Royaume-Uni représentant à lui seul près d’un quart des encours européen, et les deux tiers avec l’Allemagne, la France et l’Espagne.