La Banque Postale et le Crédit mutuel vont déployer les prêts avance rénovation

Dans la veine de la loi Climat, ce type de prêt permet au ménage contractant de rembourser au moment de la vente ou de la succession.
Raten-Kauf

A la demande du gouvernement, la Banque Postale et le Crédit Mutuel Alliance Fédérale vont déployer début 2022 un nouveau prêt avance rénovation. Ce dernier s'inscrit dans l'objectif de rénovation massive des cinq millions de passoires énergétiques que compte la France, acté par la loi Climat

Le prêt avance rénovation s'adresse aux ménages modestes ou âgées dont le reste à charge après recours aux aides publiques type MaPrimRénov' reste trop difficile à financer et le recours aux crédits classiques difficiles. Le crédit sera remboursable au moment de la cession du bien ou lors d'une succession, les intérêts de manière plus classique ou avec cette même méthode. 

« Je salue le Crédit Mutuel et La Banque Postale, qui seront les pionniers de la distribution de ce type de prêts et démontrent ainsi leur engagement au service de la transition écologique, avec l'aide de l'Etat qui apportera une garantie à cet effet, a annoncé Bruno Le Maire dans un communiqué. J'espère que d'autres grands réseaux bancaires suivront rapidement cet exemple. Au moment où les Français se lancent de plus en plus dans la rénovation énergétique de leur logement, il est important que le secteur bancaire se mobilise pour soutenir cette dynamique. »

L'engagement des deux banques fait suite à un travail conjoint avec le gouvernement pour définir les paramètres de la garantie publique qui sera apportée à ces prêts, fixée à 75%. L'indemnisation se fera via le Fonds de garantie pour la rénovation énergétique (FGRE), comme l'autorise l'article 169 de la loi Climat. L'ensemble des modalités encadrant le dispositif sera détaillé d'ici la fin de l'année par un décret en Conseil d'Etat et un arrêté pris en application de la loi Climat et résilience.