Crowdfunding

Incident de parcours dans l’immobilier

Le promoteur Terlat a été mis en redressement judiciaire
Il avait financé six opérations par le biais de deux plates-formes
DR

Premiers nuages à l’horizon dans l’univers bourgeonnant  des plates-formes de crowdfunding immobilier : le groupe Terlat, un promoteur immobilier actif dans le sud-est de la France, a fait l’objet d’une procédure de redressement judiciaire le 14 janvier 2017. Plus précisément, ce sont Terlat Industries, une filiale dédiée à la construction en ossature bois, et la holding du groupe, la société Retome, qui sont visées par la procédure. Terlat a financé six opérations au travers de deux plates-formes : Anaxago et Wiseed Immobilier.