Immobilier : Les notaires parisiens prédisent un pic sur les prix en juin

Le prix au mètre carré dans la capitale pourrait atteindre 8.700 euros en juin, prédisent les notaires d'Ile-de-France.

Le cocktail taux bas - prix bas a mené les transactions immobilières franciliennes au sommet. Le nombre de transactions de décembre 2016 à février 2017 a été de 19% supérieur au niveau observé lors de la même période l'an dernier, soit 42.000 ventes dans l'ancien, dévoilent les notaires d'Ile-de-France dans leurs statistiques sur la conjoncture immobilière.

Sur la moyenne des dix dernières années la hausse est encore plus marquante, elle représente +22%, sur les 34.400 ventes constatées lors de cette période et +8% sur la période faste de l'immobilier (1999-2007).

Logiquement les prix sont repartis nettement à la hausse avec une progression de 3,2% entre février 2016 et février 2017, faisant la part belle aux appartements (+3,8% sur les prix). Sur une période plus courte les prix ont connu une hausse de 0,8% sur trois mois. Paris a connu une hausse annuelle de 5,2% avec un prix moyen au mètre carré désormais à 8.430 euros. Les notaires prédisent une poursuite de la hausse des prix dans la capitale, jusqu'à 8.700 euros le mètre carré en moyenne en juin, "soit 240 euros de plus que le précédent record de 2012".

Concernant la banlieue la hausse des prix atteindrait 2,8% en juin en petite couronne et 2,7% en grande, soit une progression plus mesurée.