Immobilier : des gérants de SCPI très actifs sur leurs investissements

La plateforme MeilleureSCPI.com s’est livrée à une analyse du marché sur le premier semestre 2017. Si la collecte reste élevée, ce sont surtout les investissements réalisés par les gérants qui ont changé de braquet.

Après les statistiques publiées par l’ASPIM et l’IEIF pour le premier semestre 2017, c’est au tour de la plateforme MeilleureSCPI.com de livrer son analyse de marché pour le deuxième trimestre 2017. « Après un premier trimestre exceptionnel, au cours duquel les SCPI avaient dépassé les 40 milliards d’euros de capitalisation, elles ont connu un deuxième trimestre plus modéré, mais qui reste cependant très dynamique avec une collecte de 1,45 milliard d’euros, soit une hausse d’environ 2,34 % par rapport au deuxième trimestre de 2016 », précise MeilleureSCPI.com.

Répartition géographique des investissements réalisés par les SCPI
MeilleureSCPI.com

 La plateforme note que ce sont les investissements faits par les gérants  qui ont sont passé à la vitesse supérieure. Alors qu’ils n’étaient que de 570 millions d’euros au deuxième trimestre de l’année 2016, ils ont été de plus d’1,5 milliards d’euros au deuxième semestre de l’année 2017. Les bureaux représentent la plus grosse part des investissements (près de 65 %) suivi par les commerces (17 %) et les actifs de santé (9%). « Les 89 acquisitions réalisées au cours du 2eme trimestre se sont réparties équitablement entre les différentes zones d’investissement. Si c’est en Ile-de-France  que les acquisitions ont été les plus nombreuses, les régions et l’étranger restent les destinations les plus attractives en termes de volume investis », précise MeilleureSCPI.com. « En 2014, il n’y avait que 7 % des actifs qui étaient acheté en zone Euro. Cette part est devenue grandissante année après année. Au premier semestre 2017 près de 841 millions d’euros ont été investi sur les marchés européens. C’est la solution que les gérants ont trouvé pour faire face à la hausse des montants de collecte sur les SCPI », précise Jonathan Dhiver fondateur de MeilleureSCPI.com.

Ce sont les SCPI diversifiées qui affichent les performances, exprimées en taux de distribution de valeur de marché (TDVM) les plus élevées. La moyenne sur un an est de 5,09 % pour cette catégorie alors que les supports monovalents comme les SCPI de bureaux ont un TDVM moyen de 4,36% et les SCPI de commerce performent à 4,48%. « Lorsqu’on laisse les mains libres au gérant et qu’ils peuvent acheter tout type de classe d’actifs, ils délivrent de meilleures performances », indique Jonathan Dhiver.

La plateforme a également comparé les performances des produits gérés par des sociétés indépendantes et ceux rattachés à des réseaux bancaires. Les véhicules  des sociétés indépendantes affichent un TDVM moyen de 4,90 % alors que ceux des groupes bancaires ont une performance de 4,36 %. Une différence qui s’explique par le pilotage de la collecte effectué par les sociétés indépendantes alors que les véhicules affiliés aux banques, du fait de la force de frappe des réseaux commerciaux, collectent beaucoup ce qui a un effet dilutif sur les rendements servis aux investisseurs. « Il y a toutefois des opportunités d’investissement sur certaines SCPI bancaires notamment à capital fixe », tempère Jonathan Dhiver. La plateforme note également une tendance plus marquée des gérants à investir, depuis l’adoption de la réglementation AIFM, non plus dans de l’immobilier direct mais dans des fonds. Ce qui leur permet d’acquérir à plusieurs des actifs plus importants. « Si ça facilite le travail du gestionnaire dans ses investissements, en revanche cela complique la lisibilité du produit pour l’épargnant. », indique Jonathan Dhiver.