Collecte record pour les SCPI de La Française REM

La société de gestion table sur une collecte brute globale de 2,5 milliards d'euros dont 1,4 milliard pour les seules SCPI.

Un an après sa réorganisation et l’arrivée de Philippe Depoux à sa présidence, La Française Real Estate Managers (REM) a publié jeudi 15 décembre des chiffres de collecte en forte croissance.

Sur 2021, La Française REM devrait réaliser une collecte brute prévisionnelle de près de 2,5 milliards d’euros, portant ainsi ses encours sous gestion à plus de 29 milliards d’euros, soit une progression de plus de 9% par rapport à 2020. La société de gestion dépasse son niveau de collecte record enregistré en 2019 sur les Sociétés civiles de placement immobilier (SCPI).

Un « retail » record

Dans le détail, le pôle « institutionnel », sous la direction de David Rendall a enregistré 600 millions d’euros en collecte brute, en recul par rapport à 2020 notamment en raison de la fermeture des frontières au premier semestre 2021.

Le pôle « retail », sous la direction de Marc-Olivier Penon, a lui très bien fonctionné avec une collecte brute prévisionnelle d’environ 1,9 milliard d’euros en 2021, contre 1,7 milliard d’euros en 2020 (+12%). Cette collecte a été portée par «l’engouement des investisseurs pour les unités de compte (UC) immobilières et les SCPI thématiques, telles que l’immobilier européen (LF Europimmo)», estime la société de gestion dans un communiqué, précisant que la collecte pour les seules SCPI est record à 1,4 milliard d’euros, contre 1,1 milliard en 2020 ou encore 1,2 milliard en 2019. A noter que selon les chiffres de l’ Institut de l'épargne immobilière et foncière (IEIF), le groupe La Française a réalisé la collecte sur des SCPI - gérées et distribuées - la plus importante du marché sur les trois premiers trimestres 2021.  

Actuellement, le patrimoine immobilier géré par La Française REM est constitué pour environ 65% de bureaux, 10% de commerces, 10% de résidentiel / résidences gérées, 10% de locaux d’activités et 5% de produits de diversification (vignobles, hôtels, autre). «L’approche d’encaissement des loyers (…) a permis de conserver un bon taux d’encaissement des loyers, à l’image des SCPI d’entreprise de La Française REM qui ont globalement recouverts à fin novembre 95% des loyers quittancés depuis le début de l’année», précise la société de gestion.

Actif sur les acquisitions

Côté transactions immobilières, La Française REM en aura finalisé près de 2,2 milliards d’euros en 2021. Grâce à sa plateforme européenne d’investissement avec des centres de gestion à Paris, Francfort et Londres, elle a réalisé 2 milliards d’euros d’acquisitions et cédé l’équivalent de 200 millions d’euros. La majorité des acquisitions (66%) porte sur des bureaux, suivi du résidentiel (11%) puis des locaux d’activités (9%). 62 % des actifs sont situés à Paris et en Île-de-France, tandis que près de 18% des acquisitions sont hors France, principalement en Allemagne mais également au Royaume-Uni, en Irlande, aux Pays Bas et en Belgique.

«Avec 300.000 m² loués ou reloués en 2021, un taux d’occupation financier de près de 93% sur l’année, nous avons maintenu la performance de nos fonds immobiliers dans l’intérêt des investisseurs. Et demain, nous continuerons l’accompagnement des entreprises-locataires avec la cellule de transformation de l’offre Locative, nouvellement créée. En 2022, nous déploierons ainsi progressivement une offre locative axée sur la flexibilité d’occupation et le serviciel », résume Philippe Depoux.