CIF: refus de certification des comptes de Maranatha

L'Autorité des marchés financiers (AMF) a joint les associations professionnelles au sujet des comptes 2015 de la société Maranatha

Dans un courrier adressé au début du mois d’Août aux présidents des principales associations de conseillers en gestion de patrimoine, l’Autorité des Marchés Financiers a  constaté que plusieurs Conseillers en Investissements Financiers (CIF) « continuaient de commercialiser de manière significative, en particulier auprès d’investisseurs non professionnels, des offres d’investissement portant sur des instruments financiers émis par des sociétés du groupe Maranatha, notamment par la société Maranatha SAS ». Or, selon l’AMF la capacité de remboursement de ces offres aux investisseurs repose «  exclusivement sur la capacité de Maranatha SAS à y faire face en fonction de ses ressources disponibles ».


Il apparait que sur l’exercice comptable de l’année 2015, les comptes sociaux de la société Maranatha SAS ont fait l’objet d’un refus de certification du commissaire aux comptes. Ce dernier indique dans son rapport : « qu’il existe une incertitude, sur la capacité de la société à honorer ses dettes financières à court terme » et qu’il est impossible de savoir si les comptes annuels :« donnent une image fidèle du résultat des opérations de l’exercice écoulé ainsi que de la situation financière et du patrimoine de la société à la fin de cet exercice ». Dans le prolongement de ce constat, le commissaire aux comptes a également refusé de certifier les comptes sociaux de 101 sociétés du groupe sur le même exercice.


L’AMF indique que ce refus de certification constitue : « un facteur de risque important que les investisseurs doivent pouvoir apprécier lors de leur souscription aux offres de Maranatha et pendant toute la durée de leurs investissement ». L’autorité conclut son courrier en indiquant que la majorité des sociétés du groupe n’a pas à ce jour déposé ses comptes sociaux au greffe pour l’exercice de l’année 2016.