Atream fusionne deux SCPI

La SCPI Pierre Altitude ne parvenait pas à décoller suite à la crise sanitaire.
(Pixabay)

La société de gestion immobilière Atream a annoncé jeudi 24 juin la fusion de ses SCPI « Atream Hôtels » et « Pierre Altitude ». C’est la première qui absorbera la seconde.

Lancée en 2016, Atream Hôtels, compte actuellement 223,6 millions d’euros d’encours avec un patrimoine composé de 17 actifs au 31 mars 2021. Malgré la crise, le véhicule a réalisé plusieurs acquisitions depuis début 2020. Ses prochaines opérations devraient confirmer l'élargissement de sa thèse d'investissement, ne se concentrant désormais plus sur le seul secteur hôtelier mais également sur d'autres classes d'actifs : hôtellerie de plein air, co-living... « Un niveau de diversification supplémentaire visant à offrir des éléments de sécurisation complémentaires aux différents souscripteurs », assure Atream dans un communiqué.

De son côté, Pierre Altitude, lancée en octobre 2018, visait à investir directement ou indirectement dans des murs d'hôtels, de résidences de tourisme et de résidences hôtelières situés dans les grandes stations de ski alpin. Mais la SCPI a été assez fortement touchée par la pandémie et sa stratégie d’acquisition a été remise en cause. C'est notamment la fermeture des remontées mécaniques à l'hiver 2020/2021 qui l'a affecté. La capitalisation du véhicule n’a ainsi jamais dépassé les 10 millions d’euros (9,3 millions d’euros au 31 décembre 2020). 

La fusion des deux SCPI a pour objectif de permettre aux associés de la SCPI absorbée « de se repositionner sur un véhicule offrant une assise capitalistique plus mature et une diversification sur un plus grand nombre d'actifs », explique Atream, qui se dit convaincue d’une reprise durable et soutenue de l’industrie touristique dans les mois à venir.